Elections présidentielles au Gabon : Vingt journalistes se forment pour mieux sensibiliser les citoyens

Renforcer les capacités d’une équipe de 20 journalistes (presse écrite et audiovisuelle), afin qu’ils jouent efficacement leur rôle de sensibilisation, d’éducation et d’information des citoyens dans le cadre de l’élection présidentielle d’août 2016 au Gabon. C’est l’objectif principal du projet « Mieux Informer les Citoyens du Gabon » qui a été officiellement lancé le lundi 22 février 2016 à la Chambre de Commerce de Libreville.

Renforcer les capacités d’une équipe de 20 journalistes (presse écrite et audiovisuelle), afin qu’ils jouent efficacement leur rôle de sensibilisation, d’éducation  et d’information des citoyens dans le cadre de l’élection présidentielle d’août 2016 au Gabon. C’est l’objectif principal du projet « Mieux Informer les Citoyens du Gabon » qui a été officiellement lancé le lundi 22 février 2016 à la Chambre de Commerce de  Libreville. 

La cérémonie était présidée par Monsieur l’ambassadeur, chef de la délégation de l’Union Européenne, Helmut Kulitz en présence des journalistes, membres de la société civile gabonaise, responsables syndicaux  et  quelques membres des partis politiques. Pour  son Excellence Helmut Kulitz,  l’action menée  par JADE et l’AJAPE «  répond parfaitement à l’objectif de l’Instrument Européen pour la Démocratie et le Droits de l’Homme de soutenir, de développer et de consolider la démocratie, en renforçant le rôle actif joué par la société civile dans le cycle démocratique ».  

Bien plus, le choix porté sur ce projet par l’Union Européenne fait suite aux recommandations formulées au lendemain des élections présidentielles et législatives de 2009 et 2011. Ces recommandations  étaient axées sur un renforcement de la gouvernance électorale et la promotion du dialogue démocratique tout au long du processus électoral.

Trois axes majeurs ont été retenus pour le renforcement des capacités des journalistes. Il s’agit : des rencontres de concertation que les journalistes auront avec les principaux courants politiques, la société civile et d’autres acteurs électoraux ; la formation des journalistes et le monitoring des médias.  Une triple action conjuguée aux efforts de tous les acteurs du processus électoral qui devrait « contribuer efficacement à donner aux citoyens électeurs les clés de compréhension nécessaires pour effectuer leur choix électoral en citoyens éclairés », a confié Etienne Tasse, le coordinateur général du projet.

Le projet « Mieux Informer les Citoyens du Gabon »  qui sera mis en œuvre pendant 24 mois est soutenue financièrement par l’Union Européenne à hauteur de 387 000 euros. 

Les acteurs du processus électoral à cœur ouvert

La cérémonie de  lancement   était couplée au premier  atelier de concertation entre les acteurs du processus électoral et les journalistes. Pendant deux jours (les 22  et 23 février), les responsables des organisations  de la société civile, les syndicats et les journalistes ont échangé parfois dans une atmosphère houleuse sur le processus démocratique au Gabon. Une démocratie encore « fragile », selon plusieurs participants. Afin de la renforcer, ils ont adopté des recommandations. Tous se sont engagés à les respecter en vue  d’une couverture efficace, équitable et équilibrée des prochaines élections au Gabon. 

Parmi les recommandations adoptées,  la nécessité pour les journalistes, de prendre leurs responsabilités en mains pour rendre crédible leur organe  de presse, pour défendre leur profession, leur dignité en respectant la déontologie, l’équilibre des informations diffusées et l’équité. Les  partis politiques ont été invités à s’ouvrir  aux médias de tous les bords ; à considérer les médias  sur le même pied d’égalité  et à mettre en place des cellules de communication opérationnelles et actives. 

A l’endroit du Conseil national de la communication, les participants ont plaidé pour une présence des journalistes de tous bords (publics et privés)  lors des débats télévisés et radiophoniques publics. Il doit aussi prendre en compte les résultats de l’Observatoire de la couverture médiatique des élections, mis en place dans le cadre de ce projet, quand celui-ci sera opérationnel, favoriser l’équilibre lors de la couverture médiatique des élections. Ils ont également appelé les institutions chargées du processus électoral à permettre  à tous les  journalistes identifiés à assister librement au dépouillement dans les bureaux de vote.

De la concertation à la formation 

C’est  l’école de poste de Libreville qui a été choisie pour accueillir la formation sur  la couverture médiatique des élections.  Une  vingtaine de journalistes de la presse écrite, cybernétique et de l’audiovisuel sélectionnée ont répondu à l’appel.  Sous la supervision des formateurs, dont Louis Le Méter, ancien journaliste au quotidien Ouest-France, les hommes et femmes de média  ont été édifiés entre autres sur  la couverture journalistique des élections, les genres journalistiques, les spécificités radio et télé, l’écriture journalistique.

Selon Louis Le Méter, « pour les journalistes, les élections sont des moments d’une intensité particulière. Car ils y sont impliqués en tant que citoyens,  comme tout le monde, mais aussi en tant qu’informateurs…C’est pour eux un moment privilégié de créer un esprit public et de l’élever à la hauteur de la Démocratie ».  Cela passe par un traitement équitable des candidats lors des  prochaines échéances électorales, une pluralité des sources dans les articles et reportages. 

La dernière session de formation a  porté sur  le monitoring des médias. Pendant toute la durée du projet, les journalistes formés vont observer le traitement de l’information politique dans certains médias sélectionnés. Ce travail va aboutir à la publication des  rapports sur le respect de l’équilibre et de la neutralité de ton dans ces organes de presse. Il ne reste plus qu’aux journalistes à relever le défi et contribuer grâce à leur travail professionnel au renforcement de la démocratie au Gabon. 

 Béatrice Kazé

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s