Ils voulaient alerter sur la crise gabonaise. Jean Ping et les siens déboutés par l’Union africaine

Jean Ping toujours inaudible auprès de l'Union africaine

Le leader de l’opposition gabonaise, Jean Ping, le président de l’Union nationale (UN), Zacharie Myboto et le président de l’Alliance démocratique et républicaine (ADERE), Didjob Divungi Di Ding, voulaient remettre un mémorandum à l’Union africaine, à l’occasion du sommet Union Africaine-Union Européenne à Abidjan en Côte d’Ivoire. Le mémorandum était destiné à attirer l’attention de la communauté internationale sur la crise politique au Gabon. Ils ont essuyé une fin de non-recevoir de la commission de l’Union africaine.

Poursuivre la lecture de « Ils voulaient alerter sur la crise gabonaise. Jean Ping et les siens déboutés par l’Union africaine »