Interpellé et torturé pendant sa détention, Serges Branco Nana garde les séquelles

Le corps de Serges Nana est couvert de cicatrices et d’excroissances de peau réparties au niveau des cuisses, du pied et de la cheville gauche suite selon l’ancien détenu, aux tortures et autres formes de traitements dégradants qu’il a subis pendant ses onze mois de détention .

Reportage radio Teussop Charlène (JADE)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :