Vous êtes ici

coalition

« Méga meeting » anti-dialogue de Jean Ping . L’opposant veut récupérer le « palais confisqué »

Soumis par fouodjivincent le mar, 20/06/2017 - 12:41

Le message a été livré le 15 avril dernier, à l’occasion d’une manifestation politique baptisée de « méga meeting », organisée par la Coalition pour la nouvelle république à l’esplanade du collège Ntchorere de Libreville. Comme d’habitude, Jean Ping, ancien candidat d’un regroupement de l’opposition à la dernière élection présidentielle, a enjoint son rival, Ali Bongo Ondimba, de quitter sans délai le « pouvoir avant qu’il ne soit trop tard ». Un ultimatum qui visiblement ne semble pas effrayer le pouvoir, qui y voit une grosse plaisanterie.

Une coalition d’opposants veut chasser Ali du pouvoir

Soumis par fouodjivincent le dim, 05/02/2017 - 18:09
Les organisateurs du dialogue national pour l’alternance revendiquent 6 000 participants au rassemblement qui s’est déroulé à Libreville du 19 au 23 décembre.

Plus de six mille Gabonais ont participé au dialogue national pour l’alternance organisé à Libreville du 19 au 22 décembre par l’opposition radicale, regroupée autour de son leader Jean Ping. Pour l’ancien candidat à la présidentielle du 27 août, il n’y a plus d’autre recours possible que celui de la force pour chasser Ali Bongo Ondimba du pouvoir, prêter serment et jeter les bases d’une « Nouvelle République ».

L’accord Nzouba-Ping-Oye Mba : Tournant historique ou reconstitution de club d’anciens

Soumis par fouodjivincent le jeu, 01/09/2016 - 16:06
 A droite Oye Mba, au milieu Ping, à gauche Nzouba

   Le 16 août dernier, deux candidats de l’opposition, l’ancien patron de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama et l’ex-gouverneur de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), Casimir Oye Mba, se sont retirés de la course au profit de la candidature de l’ancien président de la Commission de l’Union africaine, Jean Ping. Ils l’ont fait savoir au cours d’un meeting géant, organisé à cet effet au quartier Nkembo dans la capitale gabonaise. Seulement, si certains voient là les chances de l’opposition de l’emporter, d’autres y dénoncent un partage du pouvoir entre le club d’anciens disciples d’Omar Bongo.

S'abonner à RSS - coalition